vendredi 4 octobre 2013

FRENCH: Vive l'organisation!

Je suis une grande fille. Je n’ai plus les mêmes problèmes que quand j’étais petite…
Si il n’y avait qu’un point sur lequel nous pourrions tous nous rejoindre ce serait certainement que rien ne se perd, rien ne se créé et rien ne change.
La vie est comme une partie d’échec (et aussi une boite de chocolat, je ne suis pas puriste). Les coups changent, les pièces ne sont jamais toutes à la même place, il y a des vainqueurs et des perdants. Mais, les pièces sont les mêmes et le plateau également.
Nous croyons que notre vie a un sens profond, ce qui nous différencie grandement d’une poignée de porte. Nous nous donnons des buts plus ou moins futiles afin d’avoir un tantinet d’utilité.
Ne nous voilons donc pas ainsi la face, nous sommes des pions; j’ai bien conscience que cette nouvelle métaphore semble filée la précédente tout en la contredisant mais tentez de me suivre.
Il y a toujours quelqu’un d’autre pour vous dire quoi faire, et surtout toujours quelqu’un pour vous promettre des choses qu’elle ou qu’il ne fera jamais.
On m’a souvent dit que je faisais très mature pour mon âge. c’est peut-être vrai mais j’ai l’impression que la maturité c’est se foutre de tout et cette aptitude, je crois qu’elle va me prendre quelque temps à acquérir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire